Donnez du carburant à votre érection : développez vos fantasmes
Erection

Donnez du carburant à votre érection : développez vos fantasmes

Vous n’êtes pas sûr de votre érection.

Avant un acte sexuel vous avez toujours cette arrière pensée qui vous dit qu’il y a un risque que vous n’arriviez pas à bander assez dur.

Pendant les préliminaires vous êtes hyper-concentré sur la montée de votre érection. Vous avez peur que votre partenaire commence à voir que vous ne durcissez pas assez.

Ou bien votre pénis est parfaitement dur puis après la pénétration le voilà qui se met à ramollir.

C’est souvent ce que me décrivent les hommes en consultation.

Et cela a un nom : l’angoisse de performance. C’est le phénomène qui fait que vos pensées ne vont être dirigées que vers la peur de ne pas avoir une érection suffisante.

Vous devinez la suite : cette angoisse de performance est un formidable casseur d’érection.

En effet ces pensées qui se bousculent vont provoquer une boucle dans votre esprit qui va finir par vous stresser.

Essayer maintenant d’avoir une érection en situation de stress… Impossible.

Car le stress engendre un phénomène nerveux qui va automatiquement couper tous les processus de l’érection.

Comment avoir confiance en son érection ?

Première étape : comprendre l’angoisse de performance

Pour avoir confiance en son érection il faut éliminer cette angoisse de performance.

Il faut que vous arrêtiez de penser à bander dur ou que vous n’allez pas y arriver. Car cela provoque ce stress dont je parlais qui va vous empêcher de contrôler votre érection.

Or notre cerveau est assez mal conçu quand il s’agit de ne pas penser à quelque chose.

Je vais vous donner un exemple et pour ça je vais lire dans vos pensées !

Mais avant tout, je vous ordonne, là tout de suite maintenant, de ne pas penser à une voiture bleue.

A quoi pensez-vous du coup ?

A une voiture bleue. J’ai lu dans vos pensées 😉

En effet il est impossible pour notre esprit de ne pas penser à quelque chose. Notre cerveau ne conceptualise tout simplement pas l’absence, le vide ou le néant.

Donc le fait de se dire “je ne dois pas débander ou je ne dois pas stresser pour avoir une bonne érection” va au contraire vous focaliser sur ces réflexions négatives qui vont jouer contre vous.

Vous allez tourner en boucle sur cette idée d’érection insuffisante qui va de fait gêner votre érection.

Comment faire dans ce cas pour se débarrasser de ces idées néfastes, de cette angoisse de performance, de cette voiture bleue ?

Et bien c’est très simple, il suffit de penser à autre chose.

Et oui notre cerveau est décidément très bête : il ne peut pas ne pas penser à quelque chose comme nous venons de le démontrer mais en plus il ne sait penser qu’à une seule chose à la fois !

Deuxième étape : détruire l’angoisse de performance

Pour détruire cette angoisse de performance, ces pensées négatives, il faut donc focaliser son esprit sur autre chose.

Reprenons notre exemple : pour arrêter de penser à une voiture bleue, vous allez tout simplement vous coller une autre image forte dans le cerveau. Par exemple un éléphant rose.

Le tour est joué ! Maintenant vos pensées sont occupées par cette autre image et vous avez arrêté de vous concentrer sur la précédente.

Concrètement vous allez maintenant remplacer les phrases négatives qui tournent en boucle dans votre tête par une autre pensée forte.

Attention ! Nous allons en profiter pour faire d’une pierre deux coups. Vous allez vous focaliser sur des pensées qui vont non seulement remplacer l’angoisse de performance, mais ces nouvelles images vont en plus favoriser l’érection par elles-même.

Le sexe masculin est ce qu’il y a de plus léger au monde, une simple pensée le soulève

frederic dard

Ces nouvelles pensées sont vos fantasmes.

Vous allez vous focaliser sur ce qui vous donne du plaisir, ce que vous voulez faire avec votre partenaire pendant votre relation sexuelle.

L’effet est alors double : vous vous mettez automatiquement à penser à autre chose que les pensées négatives. Donc elles disparaissent. De plus le fait d’avoir des idées excitantes va favoriser votre érection car vous stimulez votre imaginaire érotique.

Vous apportez du carburant à votre érection.

Troisième étape : créez et développez vos fantasmes

Le problème que je rencontre souvent en consultation c’est que les hommes qui viennent me voir n’ont pas de fantasmes ou très peu.

Or vous comprenez bien que pour que cette technique marche il faut que vous ayez une véritable bibliothèque d’images ou de scénarios excitants.

Pour créer cette encyclopédie du cul expliquons d’abord ce qu’est un fantasme.

C’est une pensée qui va provoquer une érection.

Alors quand je dis érection ici, pas le peine d’essayer d’exploser votre slip en bandant comme un fou. Non, une légère augmentation de volume du pénis suffit. Si c’est plus tant mieux mais ce n’est pas votre objectif dans ce cas précis.

Donc on peut facilement comprendre qu’un fantasme peut être tout et n’importe quoi.

Dans le langage populaire c’est vrai qu’un fantasme est vu comme une activité particulièrement exotique que l’on a peu de chance de réaliser.

D’ailleurs, si vous voulez un exemple de ce genre de pensée érotique originale je vous conseille de lire l’histoire d’Enzo en cliquant ici.

Or un fantasme ça n’est pas que ça. C’est juste une pensée excitante. Donc cela peut être un souvenir d’une relation sexuelle que vous avez déjà vécue, une position sexuelle, un scénario, une partie du corps de votre partenaire (ou de votre collègue de bureau), etc, etc…

C’est tout ce que vous voulez du moment que cela provoque un début d’érection.

Maintenant que vous avez compris ce qu’est un fantasme, il vous suffit de fouiller dans votre imagination pour développer ceux que vous avez déjà.

Ensuite je vous conseille de vous en créer de nouveaux pour être bien armé lors de votre prochaine relation sexuelle.

Comment se créer de nouveaux fantasmes me direz-vous ? Vous pouvez par exemple choisir des scénarios ou des images qui vous plaisent dans votre imaginaire. Si vous n’avez pas assez d’idées vous pouvez également vous aider de supports : livres érotiques, BD érotiques ou bien le porno sur internet.

Si vous choisissez le porno je vous conseille d’écouter mon podcast sur le sujet. Car j’y explique les inconvénients et les avantages de ce support ainsi vous pourrez bien en profiter.

Ensuite il suffit d’incorporer ces nouvelles pensées à la masturbation et rapidement elles deviendront des fantasmes à part entière.

Quatrième étape : passez à l’action !

Donnez vous comme objectif maintenant d’avoir toujours une activité sexuelle à proposer à votre partenaire.

Vous réussirez cela en ayant un maximum de fantasmes à proposer qui vont rapidement remplacer l’angoisse de performance et vous donner une érection dont vous serez fier.

Personnellement j’ai le fantasme que vous cliquiez sur votre souris pour partager cet article 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *