Féminité : comment être une femme séduisante
Libido

Féminité : comment être une femme séduisante ?

Les femmes me posent souvent ces questions : comment attirer un homme ? Comment être séduisante ? Qu’est-ce que les hommes attendent d’une femme ? Comment provoquer chez lui l’envie de m’embrasser et de me faire l’amour ?

Comment le conquérir ou le reconquérir si la flamme commence à s’éteindre dans le couple ?

Et c’est bien légitime.

Vous vous êtes peut-être même déjà posé cette question. Sûrement plus d’une fois.

Lors des deux précédents articles, nous avons donc défini ce qu’était la masculinité. Je vous conseille fortement de les lire en cliquant ici et ici car nous allons reprendre beaucoup de notions que j’ai expliqué dans ces derniers écrits pour comprendre le rôle sexuel de la femme.

Je vais vous décrire maintenant ce qu’est la féminité.

Comme pour les hommes, cette définition est propre au cadre de la sexologie. Cela veut dire que je ne vais pas m’aventurer dans toute la dimension philosophique, poétique ou même politique de la féminité. Bien que ces notions soient, elles aussi, très intéressantes à développer.

Nous allons donc nous en tenir à cette définition de la féminité : ce qui rend fière de se montrer et d’être une femme, ce qui donne du désir sexuel aux hommes et ce qui les rassure dans leur masculinité.

De plus toutes les notions que je vais développer ici ne sont valables que pour la sphère intime. C’est-à-dire les relations homme-femme dans le couple ou dans la séduction.

Pour le reste des relations entre les différents sexes, je pense que l’égalité doit faire loi et par conséquence qu’il n’y a pas de différence entre les hommes et les femmes.

Quelle est la spécificité d’une femme ?

Comme je l’ai expliqué pour les hommes, la féminité ne peut se définir que sur la spécificité des femmes.

C’est-à-dire que pour comprendre ce qui fait la féminité il faut de manière logique chercher ce qui est propre aux femmes.

Autrement dit qu’est-ce que les femmes ont et que les hommes n’ont pas ?

Eh bien oui ! Tout bêtement c’est un sexe de femme, un vagin. Tout comme la spécificité des hommes est leur pénis.

Et tout ça c’est une excellente nouvelle !

Car le pénis et le vagin sont faits pour s’emboîter.

C’est exactement ça l’intérêt de la séduction : la femme et l’homme cherchent à se compléter.

Finalement, on peut penser que nous ne possédons qu’une moitié de sexe et que nous cherchons lors des relations sexuelles à trouver l’autre moitié. Cela va être la base du désir sexuel et de l’attirance entre les partenaires.

Alors commençons tout de suite à nuancer le propos.

Pendant l’acte sexuel la femme va donc chercher à compléter son vagin en accueillant le pénis à l’intérieur.

Ça c’est pour la partie physique.

Mais avant d’en arriver là il y a toute la phase de séduction.

Cette phase est en fait un moment où l’homme va déterminer si la femme incarne bien sont vagin. Donc si elle est pénétrable ou pas.

C’est ce qui va l’intéresser pour savoir si il peut compléter son sexe avec le sien.

Mais c’est aussi en retour pendant la séduction que la femme va décider si l’homme est pénétrant, c’est-à-dire qu’il incarne bien son pénis. Grosso-modo de se demander : “Oui il a un sûrement un pénis, mais sait-il s’en servir ?”

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi consulté  Idée reçue "J'ai des douleurs pendant les rapports, c'est que je suis trop étroite"

Si c’est le cas elle pourra choisir de se compléter avec lui si elle en a le désir.

Encore une fois, je vous décris en détail ce qu’est la pénétrance dans cet article.

Donc la base de la féminité est d’être pénétrable. Nous allons utiliser un autre mot pour cela : c’est la réceptivité. Cela montre cette capacité des femmes à accueillir en elles. Dans leur corps et dans leur esprit. Car c’est la spécificité des femmes d’avoir un sexe qui est réceptif. Les hommes ne l’auront jamais et c’est donc logiquement que leur désir va se focaliser dessus.

Et bien figurez-vous que tout ça n’est pas évident pour une femme. Mais nous reviendrons sur ce sujet en fin d’article.

Je vais maintenant vous expliquer les 3 traits de comportement d’une femme réceptive donc codée comme séduisante par les hommes et qui incarnera parfaitement sa féminité.

Les deux traits de comportement communs aux hommes et aux femmes

Parmi ces 3 traits nous allons commencer par les 2 aspects de la réceptivité qui sont communs avec la pénétrance masculine : l’indépendance et l’adoption des codes sociétaux.

L’indépendance est nécessaire pour être réceptive

Comme pour les hommes donc, l’indépendance est séduisante. Encore une fois comme je l’explique dans cet article c’est une notion relativement contre-intuitive mais qui fonctionne très bien.

Un homme se dira d’une femme indépendante : “Whaou, je n’arriverai jamais à la séduire celle-là !”. Elle en sera d’autant plus intéressante et donc séduisante.

De même si un homme est déjà avec une femme indépendante, il sentira qu’elle n’a pas besoin de lui pour vivre et qu’elle peut se débrouiller seule dans la vie de tous les jours. Et qu’elle saura le remplacer si ils se séparent.

Cet homme déploiera donc beaucoup d’énergie pour la garder et la séduire au quotidien comme elle le séduit en retour.

C’est un cercle vertueux.

La réceptivité répond à la pénétrance.

Chacun se nourrit de l’indépendance de l’autre pour se rappeler que rien n’est jamais acquis.

De plus si vous êtes une femme indépendante vous aurez forcément une bonne dose de confiance en vous.

Et cette confiance est nécessaire pour être réceptive, pour accueillir la pénétrance sans en avoir peur ou se sentir soumise par l’homme.

Mais également pour se montrer en tant que femme et être fière d’en être une.

Une femme réceptive va adopter les codes sociétaux de son sexe

Chaque société à ses codes pour déterminer quelles sont les personnes les plus séduisantes. C’est-à-dire celles qui incarnent le mieux leur rôle sexuel. Les personnes les plus féminines et les plus masculines.

Le problème de ces codes c’est qu’ils sont arbitraires. Ils ne reposent sur aucune logique particulière.

C’est une tradition qui se transmet de génération en génération et qui nous dit que porter un certain type d’apparat est un signe de féminité.

Si vous le portez vous serez automatiquement perçue comme plus séduisante qu’une femme qui ne porte pas ce code.

Prenons un exemple pour mieux comprendre de quoi il s’agit.

Pour cela nous allons prendre une autre société que la nôtre pour que le concept vous saute bien aux yeux.

Pour les hommes nous avions voyagé jusqu’en Nouvelle-Guinée, pour les femmes nous allons maintenant nous aventurer en Afrique et en Asie chez les femmes girafes.

La féminité chez les femmes girafes

Le code de féminité chez les femmes girafes est donc de se mettre des anneaux empilés autour du cou pour l’allonger au maximum. Cliquez ici pour le lien Wikipédia sur le sujet.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi consulté  Préjugés sur la sexualité des femmes : les origines

Cet apparat va les faire paraître plus féminines dans cette tribu. Les hommes seront plus intéressé par les femmes qui ont cet accessoire autour du cou que celles qui n’en n’ont pas.

Les femmes qui portent les anneaux sont fières et les avoir et se sentent plus féminines.

Dans notre société nous pouvons trouver cela au mieux exotique. Mais en aucun cas attirant sexuellement.

Et pourtant… Dans cette ethnie c’est considéré comme séduisant, féminin.

Donc oui. Cette histoire de code est la notion la plus bizarre de nos habitudes de séduction. Mais comme nous venons de le démontrer, elle a un impact très fort sur votre potentiel de séduction et sur le développement de votre féminité.

Les codes de féminité chez nous

Heureusement chez nous ces codes sont quand même moins contraignants. Ils passent essentiellement par la façon de s’habiller. Mais pas n’importe comment. Il faut s’habiller à la mode du moment pour être bien féminine.

Ceci va avoir un double effet.

Premièrement comme nous l’avons vu, vous serez perçue comme plus séduisante. Mais de manière peut-être plus surprenante vous vous sentirez également plus féminine, plus attractive et donc votre confiance en vous en sera renforcée.

Un nouveau cercle vertueux s’installe : le fait d’adopter les codes de féminité vous fera vous sentir plus femme et comme vous êtes plus féminine, vous aurez envie d’adopter les codes sociétaux de votre sexe.

A contrario si vous manquez de féminité ou si votre confiance en vous n’est pas développée vous aurez tendance à fuir ces codes. Voir même à carrément les rejeter.

Pour compléter le sujet il n’y a pas que la façon de s’habiller qui permet de se montrer féminine.

Il y a par exemple : le maquillage, la coiffure, les accessoires comme le sac à main, les bijoux ou en ce moment en 2020 porter un tatouage.

Il y a également les chaussures et dans ce cas l’exemple des talons aiguilles est un code très fort de féminité. Et je pense que chaque femme nous dira que ce n’est pas confortable ou au moins nous décrira les douleurs pour s’y habituer.

Donc encore une fois oui c’est étrange de ce plier à ce code qui paraît pour le moins inconfortable voir douloureux.

Mais dans notre société une femme qui porte des talons sera automatiquement codée comme plus séduisante qu’une autre. Et les femmes réceptives, celles qui incarnent le plus leur rôle sexuel et qui sont le plus à l’aise avec celui-ci, aiment porter des talons hauts.

C’est bizarre mais ce concept fonctionne super bien.

Le trait de comportement propre aux femmes : la réceptivité

Comme nous l’avons vu la spécificité d’une femme, dans les rapports intimes, est d’avoir un vagin.

Donc d’être pénétrée.

La réceptivité c’est ça : c’est la capacité à souhaiter, recevoir et prendre du plaisir à la pénétrance.

Tout un programme qui n’a rien de naturel.

C’est ce que j’appelle le “fardeau” de la femme. En effet pour développer cette capacité de réceptivité il est indispensable d’en faire l’apprentissage.

Votre féminité ne vous tombera pas sur le coin de la figure un beau matin de printemps. Car la capacité à ouvrir son corps pour que quelqu’un puisse glisser à l’intérieur et y prendre du plaisir sont des notions qui se travaillent.

Évidemment avec l’habitude tout le processus se fait sans y penser et on aura tendance à croire que tout ça est naturel.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi consulté  Idée reçue "Une femme a plus de plaisir avec un homme qui sait en donner"

C’est comme conduire une voiture.

Si vous avez votre permis depuis un certain temps, vous pouvez conduire en pensant à autre chose, en écoutant de la musique ou en discutant avec votre passager.

Cette capacité vous paraît naturelle alors qu’elle est le fruit d’un long apprentissage quand vous passiez votre permis. La preuve : souvenez-vous de votre première leçon de conduite 😉

De même la capacité à être pénétrée et à y prendre du plaisir est le résultat d’un apprentissage.

Or si quelque chose vient perturber cet entraînement à la réceptivité, elle risque de ne jamais apparaître ou de façon incomplète.

Attention! La réceptivité est certes de façon évidente le fait de recevoir quelque chose à l’intérieur de son corps, comme le pénis dans le vagin par exemple, mais c’est surtout recevoir la pénétrance de façon symbolique.

C’est le processus de séduction chez la femme.

C’est la capacité à s’ouvrir et à prendre du plaisir face à la pénétrance de l’homme que nous avons décrit dans l’article précédent.

Par exemple une femme va éprouver du plaisir si un homme lui fait une proposition. L’emmener au restaurant par exemple.

Elle ne va donc aucunement vivre cette expérience comme une contrainte. Au contraire elle voudra cette situation, elle la désirera car elle éprouvera du plaisir en la vivant.

Et souvenez-vous, vous faites face à une proposition pas à une obligation. Donc il n’est nullement question de soumission ou d’abandonner son libre arbitre. Votre avis ou vos envies restent prioritaires.

Par exemple si vous préférez aller au cinéma qu’au restaurant il est évidemment correct de faire une contre-proposition.

La réceptivité est le fait d’apprécier la démarche de pénétrance, pas de s’y plier contre votre volonté. C’est l’intention qui compte pas le résultat.

Ceci dit, si vous-même aimez faire des propositions cela ne vous rendra pas moins séduisante. Au contraire.

Mais cette capacité à souhaiter, aimer et accueillir la pénétrance est le signe d’une féminité bien assise.

Car un homme qui vous fera une proposition vous permettra de perdre le contrôle, de vous laisser porter par la pénétrance : c’est ça la réceptivité.

J’ai d’ailleurs écrit une petite histoire pour illustrer le plaisir sexuel de la femme et l’importance de la perte de contrôle. Si cela vous intéresse c’est ici pour la lire.

Passez à l’action !

Pour résumer, la féminité est la capacité d’une femme à être vue comme séduisante.

Mais aussi la meilleure façon de se sentir fière d’être une femme et de se montrer aux autres en tant que telle.

De manière logique cela va être également les fondations du désir sexuel et du plaisir féminin.

Les 3 traits de comportements sont donc la réceptivité qui est propre aux femmes ainsi que l’indépendance et l’adoption des codes sociétaux qui sont des notions communes aux deux sexes.

Maintenant, même si je vous ai donné une idée générale de la réceptivité, cette notion mérite d’être encore plus détaillée.

Donc si vous voulez plus de précisions sur la réceptivité et connaître les exercices pour la travailler et la développer, je vous donne tout ça dans mon livre gratuit sur le désir sexuel de la femme. Cliquez ici pour le télécharger.

Donc si vous désirez développer votre féminité, n’attendez pas ! Votre confiance en vous vous remerciera !

Soyez réceptives et réceptifs accueillez cet article dans votre esprit… pour mieux le partager 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *