Défi idée reçue,  Libido

Idée reçue “Une femme a plus de plaisir avec un homme qui sait en donner”

Zoé a le sourire. Elle marche d’un pas léger sur les bords de Seine. Elle est heureuse car son rencard s’est très bien passé. La preuve elle tient la main d’Eric en ce moment même.

Ce fameux Eric qu’elle convoite depuis longtemps. Il est sorti avec deux de ses amies avant cela mais elle avait toujours craqué sur lui. Surtout que ces deux copines sont d’accord pour dire qu’il a une belle qualité. Une grosse, une énorme qualité.

Et en plus d’avoir des attributs naturels généreux, elles raconte également que c’est un dieu du sexe. Car elles n’avaient jamais pris un pied pareil auparavant.

Donc cela intéresse fortement Zoé. Parce que voyez-vous quelque chose l’embête fortement. A 29 ans elle n’a jamais eu d’orgasme. Pas un seul. Ni avec un homme ni toute seule. Pire que cela, le plaisir sexuel lui est inconnu. Elle ressent vaguement quelque chose d’agréable quand elle fait l’amour mais rien de plus.

Ce soir elle est donc heureuse en montant les escaliers pour aller chez lui. Car elle va enfin connaître le grand frisson.

La lumière du jour réveille la jeune femme doucement le lendemain matin. Elle repense alors à la nuit qu’elle vient de passer. Effectivement ses copines avait raison. Il a une maîtrise incroyable! Il lui a proposé plein de trucs, il s’est beaucoup occupé d’elle et il admirait son corps à chaque instant. Elle a pu s’abandonner complètement. Elle a vraiment passé une super nuit, c’était très agréable car elle s’est beaucoup amusée.

Oui c’était agréable. Très sympa même. Mais le plaisir sexuel n’a jamais vraiment décollé pour elle. Peut-être un tout petit plus que d’habitude. Pour l’orgasme n’en parlons pas, elle en était à des kilomètres.

Elle ferme les yeux en soupirant. Une dernière pensée vient la rassurer avant qu’elle se rendorme : “Avec un homme dont je suis très amoureuse ça devrait marcher.”

Les femmes doivent prendre en charge leur plaisir

Zoé a une fausse croyance qui l’handicape fortement dans sa quête du plaisir sexuel. C’est qu’elle délègue son plaisir à son partenaire.

C’est une erreur. Vous devez prendre en charge votre propre plaisir sexuel. C’est-à-dire que c’est à vous de vous en occuper. Car c’est par cette maîtrise de vos sensations que vous pourrez déclencher des émotions sexuelles et accéder également à l’orgasme.

Il y a deux techniques pour prendre en charge votre plaisir sexuel :

  • La découverte et la maîtrise seule, à la masturbation.
  • Le fait d’être active et pas passive pendant les activités de sexe.

Découverte et maîtrise toute seule

Comme nous l’avons déjà vu, la sexualité est un apprentissage. Et un des apprentissages les plus important est la découverte de votre corps, de ses sensations et de votre plaisir sexuel. Il est essentiel de vous autoriser à le faire seule. Car sinon vous aurez beaucoup de mal à laisser quelqu’un d’autre accéder à votre corps et votre plaisir.

La fabrication de fantasme fonctionne également très fort pendant la masturbation. C’est aussi un élément à développer car c’est une des bases du désir sexuel. L’imaginaire érotique permet de plus d’explorer et donc de maîtriser votre plaisir sexuel.

Si vous savez déclencher votre plaisir seule vous aurez beaucoup plus de plaisir à deux

Enfin, et de façon complètement logique, si vous savez comment déclencher du plaisir seule, vous saurez le provoquer également avec un partenaire sexuel.

Soyez actives quand vous faites du sexe!

Certes il sera difficile que vous preniez beaucoup de plaisir avec un homme qui ne sait absolument pas s’y prendre. Cependant, si votre partenaire est un minimum compétent, vous devez mettre en place les conditions de votre plaisir sexuel.

Il y a un ensemble de techniques sexuelles, de mouvements du corps qui vont vous permettre d’accueillir activement les caresses de votre partenaire. Je ferai un article entier destiné à ces techniques très bientôt.

De même, vous ne devez pas juste vous faire pénétrer passivement. Mais il est beaucoup plus efficace d’accueillir activement le sexe de votre partenaire, de l’attirer en vous par des mouvements du bassin par exemple.

Car si vous connaissez votre corps et la manière de vous donner du plaisir, le fait d’être active va vous aider à reproduire ces mouvements que vous appréciez tant!

Une petite précision sur le plaisir féminin

Alors oui j’entends votre objection. Beaucoup de femmes découvrent encore les plaisirs du sexe avec leurs partenaires sexuels. Car à 20 ans, seulement 54,5% des femmes déclarent avoir pratiqué la masturbation [1]. Donc près d’une femme sur deux va découvrir le sexe avec son premier partenaire.

Donc oui il est possible de s’épanouir sexuellement sans la masturbation. Mais comme démontré dans cet article, ce n’est pas optimal du tout! C’est-à-dire que vous aurez toujours plus de plaisir si vous vous connaissez seule. Et vous risquerez moins d’avoir des difficultés sexuelles.

De plus au cours de la vie d’une femme les statistiques de masturbation augmentent significativement jusqu’à 68,3% [1]. Donc les femmes se mettent plus tardivement à cette pratique. On peut en conclure qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre et que les femmes se rendent compte avec l’expérience de l’importance de maîtriser son plaisir.

Partagez cet article pour booster le plaisir féminin à travers la galaxie!

[1] “Enquête sur la sexualité en France”, de N. Bajos et M. Bozon, éd. La Découverte.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *