Défi idée reçue,  Libido

Idée reçue “Les femmes ne se masturbent pas”

Julia est assise en face de moi pour la première fois. Elle me regarde les bras et les jambes croisés. Je commence la consultation comme d’habitude en lui demandant des renseignements généraux. Elle me répond rapidement : “J’ai 32 ans, je suis en couple depuis 7 ans et j’ai deux enfants”.

Je lui demande alors la raison de sa venue. “Et bien je viens vous voir car je n’ai plus de désir pour mon compagnon. Pour moi c’est très étonnant car je suis très amoureuse de lui. En plus pendant notre première année de relation on faisait souvent l’amour.

J’y ai réfléchi et je pense qu’il y a plusieurs facteurs qui explique ça. D’abord au bout d’un an on a eu notre premier enfant et depuis je suis tout le temps fatiguée. Le dernier est petit et se réveille encore parfois la nuit. Donc moi le soir je suis crevée et la dernière chose dont j’ai envie c’est de faire l’amour.

Et puis il y a autre chose…”

A ce moment elle fait une pause et baisse le regard, elle semble triste. Puis elle redresse la tête et me dit droit dans les yeux :

” Je ne sais pas… Je crois qu’il me dégoûte“.

Un silence plane quelques instant puis elle reprend : “A chaque fois qu’il me touche tout mon corps se contracte. Au début ça le faisait seulement avec mon sexe. Quand il essayait de me caresser à cet endroit je croisais les jambes ou je l’engueulais carrément. Mais maintenant même quand il essaye de me toucher les épaules j’ai un mouvement de recul. Non vraiment je n’ai plus aucun désir pour lui. Il me dégoûte, il ne sait pas s’y prendre avec moi.”

Je lui demande alors si elle a du désir pour quelqu’un d’autre. Elle me répond surprise : “Non bien sûr!” Je lui explique alors : “Si le problème venait de votre mari vous auriez du désir probablement pour d’autres hommes sans forcément passer à l’acte. De plus si ça ne venait pas de vous, le fait de ne pas faire l’amour pendant longtemps vous ferait ressentir du désir. Vous auriez un besoin de décharger toute cette excitation sexuelle qui s’accumule en vous. Vous ressentiriez le besoin de vous masturber par exemple. Quand est-ce que vous l’avez fait pour la dernière fois?”

Elle se met à me fixer alors avec de grands yeux ronds avant de me dire “Ben les femmes ne se masturbent pas!”

Pourquoi cette pression sur la sexualité des femmes?

Malheureusement j’entends très souvent cette fausse croyance en particulier chez les femmes qui manquent de désir sexuel. Cette idée reçue peut se présenter sous des formes plus ou moins marquées. Par exemple j’ai pu entendre : “c’est seulement quand on est jeune” ou l’inverse “c’est seulement pour les femmes qui ont de l’expérience” ou bien “c’est sale” ou encore “c’est comme tromper mon mari”, etc, etc…

Bref vous l’aurez compris il y a beaucoup de pression sur la masturbation des femmes et sur leur plaisir sexuel en général. Mais pourquoi donc?

La raison remonte à très loin. Il faut savoir que depuis des temps très reculés la sexualité des femmes et leur plaisir ont été associés au mal par les religions [1]. Mais bizarrement pas le plaisir masculin qui lui a été épargné.

La raison est toute simple : le plaisir masculin est reproductif car assimilé à l’éjaculation alors que le plaisir féminin lui ne sert à rien pour la reproduction.

Un besoin de contrôle de la masturbation

Les forces politiques de toutes les époques ont besoin d’une natalité élevée. Car, en simplifiant mais l’idée est là, le besoin de main d’œuvre dans les champs est fort pour nourrir la population. Elles doivent donc contrôler de manière efficace la sexualité de son peuple pour qu’il fasse le plus d’enfants possible [2].

Les classes dirigeantes se sont donc alliées avec les religieux pour imposer des règles sexuelles strictes : on baise pour faire des gosses, tout le reste c’est direct en enfer!

Le plaisir de l’homme est sacré celui de la femme interdit

Et oui logique! Si il y a des relations sexuelles récréatives comme par exemple la fellation, il n’y a pas d’enfant donc pas de travailleur pour la récolte donc famine. Et voilà la boucle est bouclée grosso-modo : “Si tu t’amuses au lit tu es un meurtrier”.

Et comme on le disait il ne sert à rien d’avoir du plaisir pour une femme pour tomber enceinte. Donc si une femme a du plaisir c’est une mauvaise mère doublée d’une meurtrière. Conclusion les femmes ne se masturbent pas! Et on se traîne cette fausse croyance depuis.

Par contre un homme qui jouit, a un orgasme et éjacule, c’est une sorte de héros qui sauve la planète et les petits chatons.

Pour en savoir plus sur ce sujet je vous encourage à lire : “Les femmes aiment moins le sexe que les hommes” et “Un sexe de femme c’est moche“.

Partagez cet article pour libérer la masturbation féminine! 😉

[1] “Dictionnaire de la sexualité humaine” P. Brenot, éd. L’Esprit du Temps

[2] “Histoire de la sexualité” M. Foucault, éd. Gallimard

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *