Comment contrôler votre éjaculation précoce en 1 mois ? toutes les techniques que j'utilise en tant que Sexologue
Ejaculation

Éjaculation précoce : Comment Contrôler en 1 mois, les techniques Sexologue

Les demandes pour éjaculation précoce sont mon deuxième motif de consultation chez les hommes. Dans cet article je vais vous montrer comment guérir de cette éjaculation rapide et gagner le contrôle. En sachant que cette méthode que j’enseigne depuis maintenant plus de 10 ans ne s’oublie pas : c’est une capacité que l’on garde ensuite à vie ! Pour être efficace, je vais attaquer le problème selon plusieurs aspects et à chaque fois enseigner les techniques pour contrôler l’éjaculation.

Les sensations pré-éjaculatoires

C’est la clef de tout le traitement.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’éjaculation précoce est un orgasme qui arrive trop rapidement chez les hommes.

Il faut donc le contrôler.

Or il est impossible de contrôler l’éjaculation à partir du moment où elle commence à se déclencher : si les pompiers ou votre belle-mère entre dans la pièce, vous éjaculerez quand même !

Je le répète : une fois que le phénomène éjaculatoire est déclenché, il est impossible à stopper.

L’éjaculation se contrôle donc avant.

Et même bien avant.

C’est pour cela qu’il faut ressentir quand elle arrivera.

Et là j’ai une bonne nouvelle : l’éjaculation est précédée par quelque chose, et donc qui va nous prévenir.

Ce sont les sensations pré-éjaculatoires.

Ces sensations apparaissent quelques secondes avant le déclenchement de l’éjaculation et la précèdent forcément.

Attraper les sensations pré-éjaculatoires pour guérir de l’éjaculation précoce

Laissez-moi vous expliquer cela autrement :

Avant éjaculation on peut donc deviner qu’elle va arriver grâce à ces signes.

Et en plus ces signes sont forcément là avant éjaculation.

Vous l’avez donc compris : le but est de faire passer ces sensations, les faire disparaître pour ne pas éjaculer.

Car si ils ne sont pas là il n’y a pas d’éjaculation.

Les techniques de contrôle de l’éjaculation

Le corps

Pour faire passer les sensations pré-éjaculatoires, on va commencer par enseigner les techniques corporelles.

En diminuant les rythmes, en travaillant sur les tensions musculaires et les amplitudes.

J’apprends ces techniques à mes patients avec des exercices très simple et cours.

Je leur donne tout cela à faire chez eux pour qu’ils puissent s’entraîner 4 à 5 minutes par jour. Cela suffit amplement.

L’émotion de plaisir sexuel

Un autre aspect important pour faire passer les sensations pré-éjaculatoire est le contrôle de l’émotion.

En effet beaucoup de patients qui souffrent d’éjaculation précoce sont en grande difficulté dès qu’il s’agit de ne pas se faire déborder par les émotions.

Je vous rassure tout cela s’apprend aussi très bien.

La marche à suivre est la suivante :

Dans un premier temps on va définir ce qu’est une émotion. Il est essentiel de bien comprendre que c’est un état psychologique qui donne une sensation physique.

En général les gens décrivent cette impression comme une boule ou un nœud dans l’estomac ou la gorge.

Ensuite on va faire des exercices pour repérer cette « boule » émotionnelle.

Le contrôle émotionnel sera, dans cette étape suivante, donné par l’évacuation de cette « boule », ce que l’on appelle la décharge émotionnelle.

éjaculation précoce : comment reprendre le contrôle ne plus être rapide

Le stress de l’éjaculation précoce

Pour parfaire ce contrôle émotionnel il faut aussi éliminer le stress d’éjaculer trop vite.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi consulté  Comment ressentir votre excitation sexuelle

C’est aussi une plainte que je retrouve très souvent chez mes patients : ils sont stressé d’être de mauvais amants et d’éjaculer trop vite.

Or le stress fait justement éjaculer rapidement !!!

On se retrouve alors dans un cercle vicieux qui peut amener à une jouissance de plus en plus rapide.

Comment fait-on pour s’en sortir ?

Il n’y a pas 36 solutions. Pour ne plus stresser il faut focaliser son esprit sur autre chose.

Et c’est là toute l’astuce : je vais donner des exercices pour se focaliser sur les fantasmes et l’excitation.

Cela peut paraître paradoxal car vous me direz que si on apporte des fantasmes on va éjaculer plus vite.

Et bien cela va surtout faire diminuer le stress donc retarder le réflexe éjaculatoire, ceci étant ajouté au contrôle corporel et émotionnel, vous obtenez alors tous les ingrédients du contrôle de l’éjaculation.

De plus, comme je donne également la technique pour se construire des fantasmes, et que cela fait partie des aptitudes à avoir pour être un amant exceptionnel, votre partenaire sera comblée. Ce qui diminue encore le stress 😉

Plan de traitement de l’éjaculation précoce

Dans un premier temps toutes ces techniques doivent être apprises et maîtrisées seul.

En effet c’est bien plus simple pour gagner en confiance et se concentrer sur les tâches car il n’y a pas la pression de satisfaire la partenaire.

Dans mes traitements cette phase seul dure environ 1 mois. Attention il faut être motivé et faire des exercices courts comme je l’ai déjà dit (environ 5 minutes tous les jours). Avec ce traitement le contrôle de l’éjaculation s’apprend très bien durant cette période.

Dans les formations en ligne j’étale un peu plus car je ne suis pas là pour corriger ou pour motiver mais je fournis un agenda très précis pour avancer rapidement.

Une fois que le contrôle de l’éjaculation est obtenu, c’est-à-dire que la personne tient autant qu’elle veut sans arrêter la stimulation sur la zone sexuelle, on passe à l’application de toutes ces techniques avec partenaire.

Si vous voulez en savoir plus et que je vous propose tous le détail des exercices et leur enchaînement vous pouvez me retrouver pour 1 heure de vidéo sur l’éjaculation précoce 😉

Je vous souhaite un bon épanouissement dans votre intimité !

Matthieu

Pour plus d’informations lire aussi :

Êtes-vous un éjaculateur précoce ?