Défi idée reçue,  Ejaculation

Idée reçue “L’éjaculation ça ne se contrôle pas”

Sylvain, 27 ans, cadre dans une grosse boîte de nouvelles technologie est inquiet.

Je suis trop excité quand on fait l’amour donc j’éjacule trop vite. Pendant les préliminaires ça va car j’évite qu’elle me touche mais une fois que je la pénètre je sens que ça monte tout de suite… Je n’ai absolument aucun contrôle sur mon éjaculation parce que voyez-vous j’essaye de me retenir. Je contracte à fond, je serre les dents, j’essaye de penser à autre chose mais rien ne marche.. J’ai l’impression de ne rien contrôler!

J’ai toujours été rapide même avec mes copines précédentes et c’était souvent pour ça que les relations foiraient.

Je suis vraiment super amoureux de ma copine actuelle et je ne veux vraiment pas la perdre. Mais du coup ça me fait encore plus stresser quand on fait l’amour et du coup j’ai l’impression que ça va encore plus vite qu’avant, que je contrôle encore moins.

Ca fait trois ans que l’on est ensemble et elle commence a vraiment en avoir marre. Donc là elle m’a carrément dit qu’elle allait me quitter si la situation n’évoluait pas..”

L’éjaculation précoce est très répandue

L’éjaculation précoce et une de mes demandes principales en consultation. Selon la dernière grande enquête sur la sexualité en France [1], 39,6% des hommes déclarent avoir été confrontés à ce problème au cours de l’année passée. Les hommes peuvent en souffrir pendant très longtemps alors que des solutions simples et efficaces existent.

Le contrôle de l’éjaculation est tout à fait possible

Le problème de Sylvain et que depuis toutes ces années il essaye la même chose et a donc exactement les mêmes résultats c’est-à-dire une éjaculation précoce.

Comme cette histoire nous le montre il a l’impression de ne pas pouvoir contrôler son éjaculation. En effet il n’est pas possible de contrôler directement par la volonté l’éjaculation. Mais on peut la contrôler de manière indirecte avec des bonnes techniques sexuelles. Et comme toujours en matière de sexologie cela passe par un apprentissage.

Vous pouvez décider de votre éjaculation de façon indirecte.

C’est le système nerveux involontaire qui contrôle tous les mouvements involontaires du corps. Comme par exemple les battements du cœur, la respiration ou même l’érection. C’est donc également ce système qui contrôle l’éjaculation.

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez tout à fait le contrôler et donc décider du moment de votre éjaculation. Pas le contrôler de manière directe par la volonté mais de manière indirecte par un ensemble de techniques sexuelles.

Le problème c’est que ce système nerveux involontaire est fortement soumis à notre état psychologique. Par exemple si on est stressé, fatigué, si on angoisse sur notre performance sexuelle ou si on a peur que notre copine nous quitte, on va avoir tendance à contrôler de moins en moins cette éjaculation.

Il y a donc deux solutions à adopter pour maîtriser son éjaculation. La première est d’être dans le bon état d’esprit et la deuxième et d’avoir la bonne technique corporelle pour agir indirectement sur le système nerveux involontaire. On peut facilement apprendre ces deux solutions et avec un peu d’entraînement elle permettent de tout à fait contrôler son éjaculation.

Découvrez ces solutions et toutes les techniques sexuelles en cliquant ici.

[1] “Enquête sur la sexualité en France” N. Bajos et M. Bozon, éd. La Découverte.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *